Derniers Commentaires

Présentation

Catégories

Recherche

Calendrier

Août 2017
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Mercredi 28 avril 3 28 /04 /Avr 18:31

Je refouille encore son appartement et cette fois si, je trouve son ordinateur. Je l’allume mais il est protégé par un mot de passe. Numéro 5 et mon collègue arrive dans l’appartement.

 

-          Il se passe quoi ? demande mon collègue.

-          Le petit ami de la victime numéro 1 c’est suicidé.

-          Tu ai sur que c’est un suicide ? me demande numéro 5.

-          Non, mais je ne peux pas interroger la victime.

-          Pourquoi ? dis numéro 5.

-          Il est dans le coma. Quelle qu’un se connaît en ordinateur ?

-          Moi. Dis numéro 4.

-          Tu peux craquer un code d’accès.

-          Je vais essaie. Numéro 5 aide numéro 4.

-          Bien Franck. Dis numéro 5.

 

Je l’ai laisse devant l’ordinateur et je retrouve mon collègue.

 

-          Tu en pense quoi de tous sa ? Dis-je.

-          C’est bizarre. Je ne crois pas que le petit ami soit Jack le Gay.

-          C’est se que je pense moi aussi. Jack le Gay ne se serai jamais suicidé. Il s’aime trop.

-          Oui, je suis d’accord. Mais, je ne comprends pas pourquoi le petit ami c’est suicidé.

 

Numéro 5 nous rejoint.

 

-          Nous avons réussi. On est dans sa boite email.

-          On arrive. Dis-je.

 

On arrive devant l’ordinateur. Numéro 4 est entrain de regardé la boite email.

 

-          Tu as quoi numéro 4 ?

-          Apparemment, le suicidé fessait un blog. Il écrivait des histoires gays. Il reçoit beaucoup de commentaire. Je suis entrain de les lires.

-          Et on a quoi de plus sérieux ? dis mon collègue.

-          Il reçoit entre 10 et 30 commentaires par jour.

-          Oui et alors ?

-          J’y viens. La moitié des commentaires viennent du seules personnes.

-          On sait son nom ?

-          Je connais son surnom mais j’ai son adresse email.

-          Bien. On avance un peu. Numéro 5 va à l’hôpital et reste à coté du suicidé.

-          Bien Franck.

-          Numéro 4 apporte l’ordinateur du suicidé au labo. Ils trouveront peu être quelle que chose.

-          Bien Franck.

-          Numéro 5 appelle numéro 6 pour qu’il te remplace se soir.

-          Bien Franck.

-          Numéro 4 quand tu auras apporté l’ordinateur, tu iras voir les homophobes de ta liste avec numéro 14. Vous pouvez me joindre sur le portable de mon collègue.

 

A suivre …

Par alex35 - Publié dans : histoire gay
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés